Frédéric Hébette



Passionné de sport automobile depuis plus de 25 ans, Frédéric Hébette signe ses premiers chronos en 1988. Comme beaucoup de jeunes, il débute dans sa région namuroise par des épreuves provinciales. Il y aligne une Renault 5 Alpine Groupe 2, bolide qu'il prépare déjà lui-même. Ses premiers résultats sont prometteurs et il retient particulièrement les Boucles Andennaises 1990 où il reçoit le prix de Premier Jeune.

Dans les années qui suivront, il se frottera cette fois aux meilleurs dans les épreuves inter de la région (Circuit des Ardennes, Wallonie, Condroz) en restant fidèle à sa marque favorite. Les voitures quant à elles évolueront, passant d'une Renault 11 Turbo à la fameuse Renault 5 GT Turbo dès 1995. Les premiers résultats de choix ne se font pas attendre avec deux victoires au général en 1996 dans l'annexe provinciale du Rallye de Wallonie ainsi qu'au Rallye-Sprint d'Haillot, son épreuve à domicile.

Ayant fait le tour des épreuves de la région et prouvé son coup de volant, Fred s'attaque à un fameux morceau en 1998 avec le Challenge Saxo, compétition qui a révélé de nombreux talents belges comme François Duval qu'il affrontera en 1999 sans avoir à rougir. Cette année là, il signera une victoire aux Boucles de Spa et terminera troisième du championnat. Mieux encore l'année suivante où il sera sacré vice-champion après deux victoires à l'Omloop van Vlaanderen et au Condroz.

2001 sera une des années les plus contradictoires de la carrière sportive du Jalletois puisqu'il aura la chance de découvrir deux Kit Car, ce qui se fait de mieux en traction à l'époque. Au volant d'une Citroën Saxo, il signe un abandon aux Ardennes mais enchaîne avec une excellente huitième place au Rallye de Wallonie, son meilleur résultat. Pour le Condroz, place à la Ford Puma et une malheureuse sortie… Néanmoins, les souvenirs sont intenses avec de telles voitures et entre temps, il signera encore une victoire au général au très disputé Rallye de la Famenne, de retour en Renault R5 GT Turbo pour l'occasion.

Attaché à sa Citroën Saxo Challenge qu'il possède toujours, Frédéric va la faire évoluer au fil des années pour la transformer en redoutable kit car à voies étroites et à la sonorité unique. Avec cette redoutable traction, le pilote devenu préparateur affole les chronos dans la classe des 1600cc et multiplie encore les exploits avec quelques beaux résultats à la clé : Wallonie 2007 (où il égalise sa performance de 2001 avec la kit car), Condroz 2005 (22ème au général) ou encore Haillot où il multiplie les podiums au général derrières les meilleures propulsions et quatre roues motrices (2ème au général en 2008).

Pilote, préparateur et surtout passionné, Fred a participé depuis 2010 aux mythiques Boucles de Spa Legend avec une Renault R5 GT Turbo, ça ne s'invente pas. Monture qu'il a bien sûr montée de toutes pièces et avec laquelle il terminait 22ème au général en 2011 après lui avoir redonné les fameuses couleurs "Diac" d'un certain Jean Ragnotti. Récemment, il n'hésitait pas à découvrir le championnat de France sur Terre avec sa Citroën Saxo en participant au Terre de Langres. Une première expérience à l'étranger qui devrait en appeler d'autres…